Virginie Poitrasson

Virginie Poitrasson (née en 1975, vit à Paris), écrivain, performeuse, plasticienne et traductrice explore les frontières entre les genres et les modes d’expression langagiers et plastiques (sons, vidéos, sérigraphie…).

Elle est l’auteur de Nous sommes des dispositifs (La camera verde, bilingue français-italien, 2009), Tendre les liens (www.publie.net, 2009), Demi-valeurs (éditions de l’Attente, 2007), de Série ombragée (Propos2 éditions, 2006) et d’Épisodes de la lueur (L’Atelier du Hanneton, 2004).

Ses textes ont été publiés en français et en anglais dans des revues littéraires en France et à l’étranger : Action poétique, Poésie-espace public (Le Bleu du ciel), 22Mdp, Triages, Aufgabe, Upstairs at Duroc, Décharge, La Polygraphe, Ouste, Boxon, Compresse, Le Foudulire.

Elle traduit des poètes américains comme Charles Bernstein, Lyn Hejinian, Shanxing Wang, ou Michael Palmer. Sa traduction de Slowly (Lentement) de Lyn Hejinian est parue chez Format Américain en 2007. Elle a co-organisée avec Sarah Riggs les soirées de poésie trilingues (anglais, arabe, français) Lettre : L’autre (I/II), au Point Éphémère, et à l’Institut du Monde Arabe en 2006-2007.En 2008, elle a été invitée à la Maison des écrivains dans le cadre du cycle « PARIS-TIRET-U.S.A. » pour une journée de traduction.

Voir en ligne : Le blog de Virginie Poitrasson

Envoyer un message à l'auteur


Envoyer un message

RSS