Pierre-Yves Freund

Pierre-Yves Freund travaille sur les notions de trace, de mémoire et d’empreinte à travers des œuvres reliant sculpture et installation.

Très souvent, il utilise le plâtre, en des volumes marqués par leur vécu, manipulations ou heurts. Les formes laissent apparaître les fers, verres ou éléments organiques dont elles sont l’écrin. L’immaculé n’est pas le propos, le blanc peut être sale.

La discrétion, la perte même, influent régulièrement sur la mise en place ; un recoin, le fond d’un placard comme lieu où reposent ses pièces.

Les volumes naissent de formes préexistantes, de formes simples croisées dans son environnement, moules industriels ou volumes du quotidien, rencontres qui ne doivent rien au hasard.

La même volonté de conserver une mémoire en estompant l’anecdotique procède à son travail photographique ; un désir de tendre vers un peu qui se fragmente sans disparaître totalement.

Paradoxalement cette répétition du peu sait devenir envahissante.

Voir en ligne : Pierre-Yves Freund

Envoyer un message à l'auteur

RSS