Bande son d’ici là #8

mercredi 19 décembre 2012

« La forme d’une ville, hélas ! change plus vite que le coeur d’un mortel », est un vers célèbre des Tableaux parisiens de Charles Baudelaire. Julien Gracq et Jacques Roubaud ont écrit deux variations autour de ce vers, le premier dans La forme d’une ville (José Corti), et le second dans La forme d’une ville, hélas, change plus vite que le coeur des humains (Gallimard).

Bande son d’ici là #8 :

Gilles Amalvi : Ballade immobile. Voxfazer : La forme d’une ville. Cécile Portier : Viles paroles, Ville Parole. David Christoffel : Un train pendant six heures. RadioMentale (Eric Pajot) : City Dream’s. Pierre Ménard : Vous êtes ici.

Bande son d’ici là #8 by Revue D’Ici Là Sur Publie.Net on Mixcloud



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

RSS