Bande son d’ici là #5

mercredi 19 décembre 2012

« Ils parlent de la mort / Comme tu parles d’un fruit / Ils regardent la mer / Comme tu regardes un puits / Les femmes sont lascives / Au soleil redouté / Et s’il n’y a pas d’hiver / Cela n’est pas l’été / La pluie est traversière / Elle bat de grain en grain / Quelques vieux chevaux blancs / Qui fredonnent Gauguin / Et par manque de brise / Le temps s’immobilise / Aux Marquises

Du soir montent des feux / Et des pointes de silence / Qui vont s’élargissant / Et la lune s’avance / Et la mer se déchire / Infiniment brisée / Par des rochers qui prirent / Des prénoms affolés / Et puis plus loin des chiens / Des chants de repentance / Des quelques pas de deux / Et quelques pas de danse / Et la nuit est soumise / Et l’alizé se brise / Aux Marquises

Le rire est dans le cœur / Le mot dans le regard / Le cœur est voyageur / L’avenir est au hasard / Et passent des cocotiers / Qui écrivent des chants d’amour / Que les sœurs d’alentour / Ignorent d’ignorer / Les pirogues s’en vont / Les pirogues s’en viennent / Et mes souvenirs deviennent / Ce que les vieux en font / Veux tu que je dise / Gémir n’est pas de mise / Aux Marquises. »

Jacques Brel, Les Marquises.

Bande son d’ici là #5 :

Klimperei, enregistré par David Fenech : wrove, Sandra Moussempès, voix et chant : porte 280, Alain Robinet, enregistré par David Christoffel : Lignes seules du corps mis à nu, David Lespiau : DamasBeyrouthDamas, Pierre Ménard : voix de François Marthouret lisant Pessoa, de Philippe Jaccottet (extraits), Gilles Amalvi : Ballade des énigmes imprévues, et Les Marquises, de Jacques Brel.

Bande son d’ici là #5 by Revue D’Ici Là Sur Publie.Net on Mixcloud




Voir en ligne : Bande son à télécharger gratuitement

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

RSS