Mathieu Rivat

Mathieu Rivat Écrit comme il prend la route, pour éprouver la liberté et se décentrer. Dès qu’il peut il part, de préférence le plus loin possible. L’Amérique Latine et l’Afrique sont pour le moment ses terres de prédilection, Bolano, Fresan et Borges ses compagnons de voyage. Écrit depuis peu pour des revues : a publié une nouvelle « Outremonde » dans le premier numéro de la revue Diptyque, une deuxième « Traces » devrait paraître dans le second numéro. A également publié dans Z, revue itinérante de critique sociale, un article grand format sur le combat de paysans équatoriens contre les multinationales du cuivre : « Équateur : terrain miné pour multinationales »

Envoyer un message à l'auteur


Envoyer un message