Bruno Fern

Il ne réside en Algérie que quelques mois : il s’installe à Caen où il fait ses études. Il y vit encore aujourd’hui en exerçant la fonction d’enseignant.
Participe depuis 2001 à l’organisation des lectures publiques à Caen, avec l’association ici poésie. Ses lectures ne se font pas uniquement à Caen : par exemple, en 2010, à l’occasion du Mois de la lecture, il participe au "séminaire de littérature franco-tchèque" à Ostrava et à Brno. Il fait de nombreuses publications en revues dans Le Mâche-Laurier, Petite, Action Poétique, Rehauts, N 4728, Boudoir, L’Animal, Fusées. Il fait également paraître des recensions sur plusieurs sites tels que Sitaudis, Poezibao ou encore Remue.net.
Il est l’inventeur de contraintes formelles qui démultiplient les lectures du texte. Combinant les lexiques et les tonalités, il entremêle ses mots à ceux d’autres auteurs morts ou vivants. Il travaille au corps la langue pour en extraire tous les possibles. Certains diront qu’il "questionne le langage". Il n’appartient à aucun mouvement littéraire spécifique.

Livres :

111 points de contrôle (éditions Voix-2007)
Cabine double, à paraître prochainement aux éditions Ragage.

Voir en ligne : Textes critique de Bruno Fern sur Sitaudis

Envoyer un message à l'auteur


Envoyer un message